Archives mensuelles : septembre 2012

Finies les vacances, on recommence . C’est la rentrée!

Me revoilà, après la pause des vacances d’été, pour vous désirer la bienvenue à tous et à toutes avec un peu d’humour et d’expressions de la langue familière de la main de Margerin. Cette BD est tirée de l’album Radio Lucien qui nous raconte les aventures d’une bande de jeunes de la banlieue parisienne.

Le contexte de la BD , c’est le matin du départ en vacances de Lucien et de ses parents et dans les dessins il y a beaucoup d’éléments d’humour, tels:

  • Image 1: le pot de chambre sous le lit.
  • Image 4: le petit bateau dans la salle de bains.
  • Image 5: le fait de repasser un maillot de bain.
  • Image 11: la mère en manteau bordé de fourrure le matin du départ des grands vacances,  au mois de juillet et août, quand tous les Français sortent.

Dans les repliques de Lucien à son père, en lui rappelant  ironiquement , à l’image 7 qu’ils n’emmènent pas ni la machine à laver ni l’aspirateur, par rapport à l’année précédente.

Les éléments de civilisation sont les suivants:

  • Image 2:  » Les grands départs »>allusion au fait qu’en France tout le monde part en vacances en même temps, malgré les plans de l’Administration pour étaler les vacances.
  • Image 6: le loock de Lucien, sa coiffure, avec sa mèche en « banane » qui le désigne comme « rocker ».
  • Image 7: la maison dessinée par Margerin reprèsente les pavillons typiques de banlieue  ( de petites maisons entourées d’un petit jardin)
  • La voiture n’est pas un modèle récent: en effet, pour beaucoup de Français, ce n’est pas une priorité.
  • Image 9: le petit « Routiers ». Les « Routiers » sont des cafés-restaurants où on mange bien , mais pas cher, et qui sont en principe prévus pour les camionneurs.

Bref, comme conclusion, on peut dire que la famille de Lucien représente une famille de Français moyens: le père est employé, la mère, femme au foyer et le fils est un « loubard », un jeune banlieusard un  peu voyou.

Les expressions et mots en français parlé familer sont  représentées par

  • Un certain nombre de formes raccourcies comme:

-y a  =il y a

-faut =il faut

-le chat qu’est enfermé=  le chat qui est  enfermé

-j’vais = je vais

-t’auras =tu auras

-p’tit dèj = petit déjeuner

-je m’lave =je me lave

-t’as pas encore fait = tu n’as pas encore fait

-t’aurais pas vu =tu n’aurais pas vu

  • beaucoup de mots et expressions de la langue parlée:

-plein de = beaucoup de

-hein? (fam.) = comment?

-ça va pas?!(fam.) = façon d’exprimer que l’on a des doutes sur la

santé mentale de l’autre.

-se taper, epxression familière très courante, signifiant que l’on est

obligé de faire quelque chose que l’on n’aime pas faire. Ici, « se taper

les bouchons » veut dire : « devoir supporter les embouteillages ».

-c’es pas vrai?! marque l’étonnement.

-amener(fam.)= apporter.

-c’est bien la peine que …..exprime que l’on a fait un effort inutile.

-se crever à (fam.) = se fatiguer à.

-bon sang! ( fam. )= juron (« por Dios »)

-pas ça! se dit quand on constate que ce que l’on redoutait va ou

vient d’arriver.

-y’en a pour des heures=ça va durer longtemps.

-imbécile, crétin! mais quel con! (fam.)= des injures de sens évident.

-marcher comme sur des roulettes = »marchar sobre ruedas »,

-se ramener(fam. ) = venir.

-super: mot à la mode depuis des années = formidable.

Cliquez sur la planche de la BD de Margerin pour augmenter:

 Écoutez la chanson « La valise » , de Dorothée et complétez le nom des vêtements et compléments qu’elle a emportés pour ses vacances. N’oubliez pas de réviser le lexique des vêtements sur Langue ESO/BAC > Lexique>Niveau intermédiaire.

Voici le  sympa vidéoclip de Dorothée:

Publicités