Quelques sujets très intéressants à travailler

TRAVAIL À RÉALISER SUR CES SUJETS

À CHOISIR  

     Pour mes élèves de la 1e année du Baccalauréat : je vous présente en document ci-joint , plusieurs sujets très intéressants sur lesquels vous devez travailler en faisant une recherche à partir des documents proposés : soit des sites internet  d’intérêt pédagogique et formatif, soit des chansons, soit des courts-métrages ou d’autres documents à découvrir vous-mêmes.

     Le travail sera élaboré  par écrit à l’aide d’un support informatique : présentation en Power Point, des extraits de courts-métrages ou de chansons et devra être exposé devant le groupe classe àu mois de juin.

arrw08_01b Voici le document en version word, qui va vous permettre de choisir le sujet à travailler , de même que de cliquer directement sur les hyper-liens pour faire les recherches convenables sur les sites  proposés : sites-droits-travail et sur la page concernant la 1e. et 2e. Bac dans la section de culture et civilisation  de ce blog.

droits-homme-2

« Sur le chemin de l’école », un petit bijou pour notre pensée occidentale

Quel beau film- documentaire  et quelle  leçon !

que de différences sociales dans le monde en raison de la géographie et de l’économie  et quelle détermination pour réussir dans la vie !

enfants-savane

     Ce soir je suis allée au ciné et j’ai pu découvrir un bijou, l’histoire en images de quatre enfants de 11 à 13 ans  qui font un très long trajet pour, tout simplement aller à l’école, pleins d’illusion pour apprendre , même si leurs conditions de vie sont extrêmes :

     carlitos-argentineCarlitos,  fils de berger,  a 11 ans. Il vit isolé au cœur de la Patagonie avec son père, sa mère et sa petite sœur. Il aime l’école et apprendre  et c’est pourquoi lui et sa soeur font  chaque jour un trajet de plus de 18 kilomètres en 1h15  à travers les montagnes d’une nature hostile et râvagée .
    zahira-maroc Zahira , une petite fille de 12 ans qui habite avec sa famille dans un village perdu de la vallée de l’Imlil, dans la chaîne montagneuse de l’Atlas , au Maroc , fait un dur trajet de 22 kilomètres en  4 heures  sans perdre l’illusion et en encourageant ses amies qui l’accompagnent  fatiguées.
  jackson-kenyaJackson, de 11 ans, risque sa vie tous les matins dans un trajet de 2 heures à travers la savane ,  pour rejoindre son école située à plus de quinze kilomètres de chez lui , au Kénya . Ils font face aux éléphants et d’autres animaux sauvages de la savane.
     samuel-indeNé prématuré, Samuel, 13 ans, ne peut plus marcher. Un fauteuil roulant lui a été bricolé pour que ses deux petits frères puissent l’emmener avec eux à l’école en parcourant  en 1h15 plus de 4 kilomètres dans des conditions extrêmes.

Source des photos et des informations sur le sitehttp://www.surlechemindelecole.org/

Pour regarder la bande-annonce  la voici sur youtube

17anidot1b Si vous voulez connaître le rálisateur, Pascal Plisson, écoutez-le dans l’émission de tv5 « L’invité » en cliquant ICI

17anidot1b Et dans l’émission « 7 jours sur la planète » , sur tv5 , vous avez  aussi une interview sous-titrée en français avec Pascal Plisson et Marie-Claire Javoy, la co-scénariste. Cliquez ICI pour les écouter.

17anidot1b Vous pouvez consulter aussi ce site en espagnol ICI

jakson-retour-ecole

enfants-solidaires

Nous sommes tous « Charlie »

 HOMMAGES DES COllèguES DE PROFESSION  D’À TRAVERS LE MONDE en mémoire dES DESSINATEURS DE « CHARLIE HEBDO »

      z32huq2u On ne va plus jamais oublier le cruel attaque terroriste  contre la rédaction de « Charlie Hebdo » , où 12 journalistes et dessinateurs ont été tués froidement et  qui a eu lieu le mercredi  7 janvier 2015 à Paris .Des créateurs d’une grande taille intellectuelle et très emblématiques en France et dans le monde du journalisme , comme  Cabu,  Charb, Honoré, Tignous, Wolinski nous ont quittés en sachant qu’ils risquaient leur vie  chaque jour en exerçant la liberté d’expression et de tout critiquer pour nous montrer nos fragilités et en n’utilisant comme arme qu’un petit objet de rien , un CRAYON , la première chose qu’on donne à un enfant pour dessiner et pour écrire et qui est devenu un symbole  dans les mains des gens qui ont manifesté  partout dans le monde « libre et civilisé » .

017-plumaVoici les hommages que j’ai le plus aimés

Forges

           forges-charlie

  Irida Produzioni  surrealisme.nepasconfondre

Uderzo

asterix-obelix-charlie

Plantu

plantu-charlie

Lucille Clerc : « La liberté d’expression se relève toujours »

lucille-charlie

hommage-charlie-hebdo1

Eneko

eneko-charlie

Ixène

ixene-charlie

Un grand merci à la publication de ces images sur le site de BFM tv : http://www.bfmtv.com/diaporama/sur-le-web-les-dessinateurs-soutiennent-charlie-1758/jamais-battus-8/
… et aussi au sommaire sur ce sauvage attentat sur le site Arte ,où j’ai pu aussi écouter une interview faite à  Cabu où il parle du droit à la caricature en France  > ICI : http://info.arte.tv/fr/nous-sommes-charlie

Et je rejoins la grande manifestation de demain à Paris  avec cette belle photo de « Le DL/Julien ESTRANGIN » , prise jeudi dernier pendant les concentrations des lycéens à  Annecy, une très belle ville en Haute-Savoie

pfoyo-annecy

fleurs-4

Les sigles, le nouveau « must » du langage

LES SIGLES SONT PARTOUT DANS LA LANGUE ET LES FRANÇAIS LES ADORENT

siglas-francia-cruasan1

     C’est vrai, elles nous envahissent, tellement il y a des organismes nationaux, européens, internationaux, universaux dans tous les domaines de notre société moderne : des études à la politique, en passant bien sûr par l’économie, avec le FMI qui contrôle  de très près notre vie. 

     C’est pourquoi le ministère de l’éducation nationale français a mis à la portée des jeunes étudiants une liste exhaustive de toutes les sigles dans l’ordre alphabétique, laquelle vous pouvez consulter en cliquant  ICI  et aussi sur ce site, un vrai « siglaire« , qui a comme en-tête :

« Choix de sigles utiles aux personnels en poste dans un établissement scolaire ou culturel français à l’étranger ou en coopération internationale pour leurs fonctions à l’étranger ou leur retour en France »

     arrw08_01b Je vous invite aussi à travailler ce document , pour associer quelques sigles les plus connues des espagnols à leur définition et leur traduction en français.

Cliquez  sur sigles-francais-espagnol  et sur  sigles-francais-espagnol  en pdf pour accéder au document

      arrw08_01b Une activité à faire sur le site Bonjourdefrance pour le niveau C1

       arrw08_01b Un entretien à écouter ICI 

À consulter aussi

Abréviations et sigles

 La carte  en haut appartient à l’auteur du blog  http://elcruasanambulante.com/2011/03/28/mapa-de-las-siglas-en-francia/ 

Interrogation3jpeg

11 novembre 1914 , 96 ans du début de la Grande Guerre

COMMÉMORATION Du CENTENAIRE ( 96 ans ) DU DÉBUT DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE, CONNUE AUSSI COMME « LA grande guerre »

fleurs-4

Elle a été terriblement cruelle , avec 1,5 millions de morts et de blessés, c’est pourquoi en France et dans les pays qui ont fait la Grande Guerre, les anciens combattants ont toujours été très, très respétés. En France , on appelle les soldats qui ont lutté dans les tranchés « les Poilus »

« Le surnom de  »poilu » a été donné seulement aux soldats français de la guerre 14-18 et n’a été que très peu utilisé pendant la seconde guerre mondiale. Ce mot de  »poilu » faisait partie de l’argot français et désignait une personne courageuse, virile. Le mot vient d’une expression bien plus ancienne qui est  »brave à trois poils » qui était utilisée par Molière pour indiquer que la personne avait du poil au ventre. Il faut noter que les soldats entre eux ne l’utilisaient pas et s’appelaient :  »les hommes ». Il existe aussi la version qui dit que les soldats des tranchées ne pouvaient pas avoir de condition d’hygiène convenable et laissaient ainsi pousser barbes et cheveux. On peut y penser que pour le début de la guerre car avec les masques à gaz, les soldats furent obligés de se raser. »
Source: http://www.pourquois.com/histoire_geo/pourquoi-surnomme-t-soldats-14-18-poilus-.html

Voici une brève synthèse sur le dévéloppement de la Guerre

La guerre éclate en août 1914 dans une Europe sous tension divisée en deux blocs : la Triple Alliance (Allemagne, Autriche-Hongrie, Italie) et la Triple Entente (France, Angleterre, Russie).

Dès 1914, la progression allemande, qui avait traversée la Belgique, se stabilise sur la Marne. Une guerre de tranchées commence. Elle dure 4 ans au cours desquels ont lieux de violents combats (La Somme, la Marne, Verdun )

En 1916, les Allemands échouent devant Verdun.

En 1917, les Etats-Unis entrent en guerre aux côtés de la Triple Entente.

L’armistice est signé le 11 novembre 1918 après la capitulation allemande.

Le traité de Versailles de 1919 rend l’Alsace et la Lorraine à la France et impose à l’Allemagne de payer les dégâts causés par la guerre. La 1e  guerre mondiale a été la plus meurtrière du XXe  siècle avec 1,5 millions de morts et de nombreux blessés.

  ( Source: http://www.ac-grenoble.fr/ien.vienne2/IMG/Sequence_La_1ere_guerre_mondiale_Animation_06-07_Vienne_II.pdf )

 

Voici des extraits de « Lettres de poilus » éditées par Radio France

« Samedi 25 mars 1916 [après Verdun]

Ma chère mère,

(…) Par quel miracle suis-je sorti de cet enfer, je me demande encore bien des fois s’il est vrai que je suis encoré vivant ; pense donc, nous sommes montés mille deux cents et nous sommes redescendus trois cents ; pourquoi suis-je de ces trois cents qui ont eu la chance de s’en tirer, je n’en sais rien, pourtant j’aurais dû être tué cent fois, et à chaque minute, pendant ces huit longs jours, j’ai cru ma dernière heure arrivée. (…) »

 in GUÉNO, J-P, (s. d.), Paroles de poilus :lettres et carnets du front 1914-1918, Paris, Librio, 2001, p. 103

 

« 25 août 1916

De tout cela, quand je réfléchis, je constate que le patriotisme du début, emballé, national, a fait place dans le monde militaire à un patriotisme d’intérêt… Pauvre officier de troupe, fais-toi crever la paillasse… Sois tranquille, ces Messieurs de l’Etat – Major auront des citations! Cela, je m’en foutrais si avec cette façon d’agir, les événements de la guerre ne se prolongeaient pas… Maintenant on envisage la campagne d’hiver, l’usure allemande ne pouvant survenir qu’après cette époque… Qu’importe au monde militaire que la guerre dure un peu plus ou un peu moins… Ces Messieurs ont des abris solides, sont à l’arrière dans des pays… et le pauvre poilu, le pauvre » officier de troupe « , comme ils disent, eux ils sont là pour se faire casser la g…, vivre ici dans des trous infects… avoir toutes les responsabilités. Ah ! jamais je ne le répéterai assez, nos poilus sont des braves, ils peuvent tous être des héros s’ils sont conduits par des officiers qui font leur devoir, des officiers qui connaissent leur vie, qui ne se cachent pas quand les obus tombent et qui osent au contraire montrer qu’ils peuvent en imposer à l’ennemi. Et pour cela, il faudrait qu’à quelque service qu’ils appartiennent, les officiers délaissent les criminelles questions d’avancement de l’heure actuelle, ne voient que leur devoir à remplir et que consciencieusement ils le remplissent. Hélas!!

Georges GALLOIS »

Et voici une  lettre très émouvante,l’une des dernières  écrites dans le front, deux jours après l’Armistice

lettre-poilu-novembre-18

 

Cliquez ICI pour vous informer de toutes les cérémonies qui ont eu lieu en France

1_AAPP-MEMORIAL-TOUR_LANTERNE_2000xNpx

L’Anneau de la Mémoire , monument qui vient d’ètre inauguré hier et dans lequel sont inscrits  les noms  de 600.000  combattants morts sur les champs de bataille du Nord pas de Calais  

( Source: http://europaconcorsi.com/projects/205225-Philippe-Prost-M-morial-international-Notre-Dame-de-Lorette/print )

ablain-saint-nazaire-9-25f2-diaporama

M. Libert/ 20 Minutes

L’automne est là!

 Voici l’automne  

Il vient d’arriver avec sa belle gamme de couleurs du vert clair au jaune doré

Bienvenu  Monsieur l’automne, avec votre manteau de feuilles jaunes tombées par terre .

Qu’est-ce que vous faites couché par terre, vous êtes  « las »?

Mais, vous êtes déjà là , et si « las » !!!!!

 Levez-vous , le soleil nous chauffe encore,  avant que le vent  sauvage  vous emporte loin …

Voici Manu Chao, notre « galego universal » , avec sa chanson « L’automne est las »

Cliquez ici  et   pour apprendre la chanson et chanter avec Manu Chao

9vujtk8s

Nuit blanche ,de Cyrille Aimée

Cyrille Aimée, une nouvelle valeur du jazz français qui s’est formée sous l’influence du rythme de la guitare du grand DJIANGO Reinhart

 cyrille-aimme1

      On apprend toujours quelque chose de beau de la part des jeunes gens, et si c’est de la bonne musique, c’est encore mieux . Nieves,  ma collègue de français à la retraite , qui sait apprécier  la bonne musique , et qui adore la musique francophone, vient de me faire connaître  par l’intemédiaire de son fils Antón , la chanteuse de jazz Cyrille Aimée, de mère dominicaine et père français. Antón a un groupe  de musique, Brasil love affaire , et lui et sa copine vont faire l’effort d’interpréter la chanson « Nuit blanche »  , qu’ils vont sûrement très bien adapter . 

Je vous fais connaître Cyrille Aimée et son site officiel, vraiment une nouvelle valeur du jazz français, aux influences manouches aussi

arrw08_01b  Voici les paroles de la chanson

PAROLES “NUIT BLANCHE” DE CYRILLE AIMÉE

Je l’salue les mains dans les poches, le coeur dans la gorge
Une semaine m’a semblé un an
Il s’assit tout à côté de moi, ma peau commence à brûler
Et je cache mes joues rouges

Ses yeux s’allument , je fais la fière devant tous ses copains
Mes lèvres tremblent au souvenir d’une nuit blanche dans ses bras (bis)
Il fait de moi une gosse, je me perds, je me perds dans son sourire
Il fait de moi une femme, je me noie, je me noie dans son  corps

La chambre commence à se vider, j‘suis paralysée
Je n’le regarde pas.
Il me met la main sur la joue, mon visage est tout chaud
Et ma bouche est excitée

Ses yeux s’allument , je fonds en  dedans, je me sens si chanceuse
Mes lèvres tremblent au souvenir d’une nuit blanche dans ses bras (bis)
Il fait de moi une gosse, je me perds, je me perds dans son (“ses sourires”) sourire
Il fait de moi une femme , je me noie, je me noie dans son corps (coeur?

Il fait de moi, il fait de moi une gosse, je me perds, je me perds  dans ses sourires?

Il fait de moi une femme , je me noie, je me noie dans son corps (coeur?) (bis)

Je me noie ……… dans son corps (coeur?) (bis con tarareos)

( https://www.youtube.com/watch?v=PgoWhCnpZRk )

ET VOICI D’AUTRES INTERPRÉTATIONS DE CYRILLE AIMÉE

musique-2